Retour sur le colloque numérique de l’OQAI

L’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI) a fêté ses 20 ans en organisant un colloque numérique le 2 décembre, une journée entièrement dédiée à la qualité de l’air intérieur !

C’était l’occasion de revenir sur les différents polluants intérieurs qui affectent notre quotidien et sur les évolutions récentes et futures en ce qui concerne la qualité de l’air intérieur.

Cet évènement, présenté entièrement en distanciel, a permis de dresser un état des lieux des connaissances actuelles en termes de qualité de l’air intérieur et de comprendre les enjeux auxquels nous devons faire face.

Actuellement, un total de 2 741 polluants de l’air intérieur a été recensé, ce qui représente 1 715 nouvelles substances en comparaison avec la dernière hiérarchisant qui a eu lieu en 2010.

Les substances chimiques peuvent être classées en plusieurs catégories :

  • Les COV et aldéhydes  :
    • Classiques : benzène, toluène, tétrachloroéthylène, formaldéhyde et acétaldéhyde
    • Composés rencontrés fréquemment dans les logements : hexanal, benzaldéhyde, éthylbenzène, xylènes, styrène, naphtalène, 2-butoxyéthanol et phénol
    • Composés spécifiques de certaines sources, émis par les produits d’entretien et parfums : limonène et -pinène
  • Les particules ultrafines
  • Les paramètres d’ambiance : température, humidité relative et CO2

En France, on retrouve plus de 28 000 nouveaux cas de pathologies et 20 000 décès annuels liés à une mauvaise qualité de l’air intérieur.

Les coûts engendrés sont également importants, atteignant les 19 milliards d’euros par an. Une mauvaise qualité de l’air intérieur a donc un impact majeur sur notre santé et il est important de prendre des mesures adéquates afin de pallier cette problématique.

***

Afin de recevoir du public en toute sécurité dans les ERP, la société française Mercate vous accompagne de façon personnalisée, grâce à l’installation du purificateur d’air intérieur evO₂, un complément efficace aux gestes barrières afin de recevoir du public dans vos espaces intérieurs.

Diminuez les risques de contamination aussi bien pour votre personnel que pour vos clients en vous équipant d’evO2, efficace autant sur la pollution chimique que sur la pollution liée aux microorganismes tel que le virus du SARS-CoV-2.

L’appareil peut être utilisé en présence des utilisateurs, et apportera une zone d’air pur et propre en aspirant un grand volume d’air pollué afin d’éliminer 100% des polluants chimiques et jusqu’à 99,9 % des polluants microbiologiques (bactéries, virus, champignons …).

Il se distingue par sa pérennité dans le temps avec une efficacité toujours optimale pendant 9000 heures, soit une à trois années de fonction selon l’intensité d’utilisation avant changement du consommable. Et dans un souci écologique, la cartouche d’épuration FlickLyse® est recyclée en fin de vie.

En prenant en compte le mécanisme d’action de la technologie FlickLyse® située au cœur de l’appareil evO2, ainsi que les excellents résultats d’efficacité obtenus sur deux souches de virus de la grippe hautement pathogènes, Mercate peut attester de la pertinence d’utilisation de cette technologie dans le cadre de la lutte contre la pandémie actuelle de SARS-CoV-2.