Impact de la pandémie de SARS-CoV-2 sur le tourisme ? Mercate vous en dit plus !

Depuis que l’OMS a déclaré au mois de mars 2020 dernier l’état de pandémie, le monde entier vit avec le virus SARS-CoV-2 responsable de la maladie de Covid-19.
Les répercussions de cette crise sanitaire mondiale sont nombreuses autant humainement qu’économiquement.

Un des secteurs les plus touchés par cette crise sanitaire est le secteur touristique.

En effet, selon l’organisation mondiale du tourisme (OMT), ce secteur représente à l’échelle mondiale l’un des plus importants secteurs économiques puisqu’il génère 1 700 milliards de dollars américains (USD), qu’il est le 3ème secteur d’exportation et qu’il permet l’emploi d’une personne sur dix.

A la suite de l’apparition du virus SARS-CoV-2 sur l’ensemble du globe, 100 % des Etats ont mis en place des restrictions de circulation entre les différents pays et continents, ce qui a fortement réduit le tourisme.

En effet, l’OMT rapporte que le nombre d’arrivées de touristes internationaux a chuté de 72 % sur la période allant du mois de janvier au mois d’octobre 2020 en comparaison avec l’année 2019, ce qui représente une perte de 900 millions de touristes. L’OMT estime qu’en raison de cette chute, la perte de recette s’élève à 1 100 milliards d’USD, que celle du PIB mondial s’élève à plus de 200 milliards d’USD et qu’environ 120 millions d’emplois liés au tourisme direct sont menacés.

Concernant l’évolution de la situation pour les années à venir, l’OMT estime qu’il faudra entre 2 ans et demi et 4 ans pour récupérer des niveaux d’arrivées touristiques équivalents à ceux précédents la crise sanitaire dû à la Covid-19 (année 2019).

Pourquoi une telle estimation ? En raison de nombreux facteurs qui empêchent toujours actuellement la relance franche du tourisme. Parmi ces facteurs on distingue notamment : les restrictions de voyage, un lent endiguement du virus SARS-CoV-2 ainsi qu’une faible confiance des consommateurs.

En effet, depuis l’apparition du virus responsable de la Covid-19, il y a un réel changement du comportement des touristes.

Plus précisément, les voyageurs préfèrent le tourisme de proximité à savoir dans leur pays même ou dans les pays voisins et témoignent d’un plus grand intérêt qu’auparavant pour les mesures de santé et de sécurité mises en place afin de voyager l’esprit tranquille.

En raison des risques sanitaires et de l’instabilité liés à la pandémie, on notera aussi que les réservations pour les voyages se font à la dernière minute et concernent majoritairement les populations jeunes. En effet, les voyageurs dit « séniors » et qui représentaient une grande part des touristes voyagent beaucoup moins depuis le début de la crise sanitaire.

On notera que l’Europe est durement touchée puisqu’elle enregistre une baisse de 66% de l’arrivée de touristes et ce, seulement pour le premier semestre 2020. La région Asie – Pacifique reste quant à elle la région la plus touchée avec une baisse enregistrée de 84 % sur l’année 2020.

Dans le but d’aider le secteur touristique, l’OMT a mis en place différents outils de relance comme par exemple, un « traqueur de politique mondiale » afin de suivre l’évolution des mesures mises en place dans de nombreuses destinations pour faire face à l’impact de la Covid-19. Ainsi, cela permet à l’OMT de mettre en place des protocoles de santé et de sécurité pour chaque destination et ainsi promouvoir des voyages sûrs tout en rassurant les voyageurs.

Qu’en est-il de l’impact de la COVID-19 sur le tourisme en France ?

En ce qui concerne la place du tourisme en France, cela représente environ 8 % du PIB et environ 2 millions d’emplois liés au tourisme direct et indirect. En effet, la France est la première destination touristique mondiale depuis de nombreuses années et à même battu un record en 2019 en accueillant 90 millions de touristes internationaux (France métropolitaine et Outre-mer).

Selon le Ministères de l’Europe et des Affaires étrangères, la crise sanitaire de la Covid-19 a engendré une chute de 50% des recettes touristiques internationales pour la période allant du mois de janvier au mois de juillet 2020. Le Ministère estime également que la perte des dépenses des touristes français et internationaux s’élève à -35% pour toute l’année 2020.

Le Secrétaire d’Etat au tourisme, M. Jean-Baptiste Lemoyne, a déclaré en janvier 2021 que la baisse des recettes liées au secteur touristique s’élevait à 61 milliards d’euros pour l’année 2020.

On notera que les Français ont fait majoritairement le choix de partir en vacances en France que ce soit lors de l’été ou l’automne-hiver 2020.

Ainsi, malgré des chiffres alarmants, le secteur touristique Français souffre moins que celui de nos proches voisins. En effet, la France reste une destination touristique très prisée notamment pour nos voisins européens.

Atout France prédit d’ailleurs une hausse de 25% des recettes touristiques pour l’année 2021 par rapport à 2020 et ce en comptant sur une augmentation de la clientèle Française de 16% et une augmentation de 48% pour la clientèle internationale.

Quelles solutions pour sécuriser les espaces publics dans le cadre de la crise sanitaire et relancer le tourisme pour les années à venir ?

Afin de recevoir du public dans vos espaces intérieurs dans les meilleures conditions possibles, la société française Mercate vous accompagne de façon personnalisée, grâce à l’installation du purificateur d’air intérieur evO2 qui est un complément efficace aux gestes barrières.

Diminuez les risques de contamination aussi bien pour votre personnel que pour vos clients en vous équipant avec evO2, efficace autant sur la pollution chimique que sur la pollution liée aux microorganismes tel que les virus comme le SARS-CoV-2.

Notre purificateur d’air intérieur evO2, fabriqué en France, est simple d’utilisation, mobile et sans émission de sous-produits dangereux ou d’odeurs. Il peut être utilisé en présence des utilisateurs, et apportera une zone d’air pur et propre en aspirant un grand volume d’air pollué afin d’éliminer 100% des polluants chimiques et jusqu’à 99,995 % des polluants microbiologiques (bactéries, virus, champignons …).

Il se distingue par sa pérennité dans le temps avec une efficacité toujours optimale pendant 9000 heures, soit 1 an d’utilisation continue (24H/24, 7J/7) avant changement du consommable.

Ce dispositif permet ainsi de rassurer les touristes en assurant leur santé et leur sécurité dans les lieux clos où les polluants chimiques et microbiologiques y sont multiples.

Et vous quelle sera votre destination pour les vacances ?

Sources :

La COVID-19 et le tourisme 2020 : rétrospective de l’année (unwto.org)

Tourisme – Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (diplomatie.gouv.fr)

Baromètre des intentions de voyages des touristes en France et à Paris (atout-france.fr)