Covid-19 : Quid du risque de contamination par l’air ? (2)

Covid-19 : Des chercheurs alertent spécifiquement sur la propagation par voies aériennes

Deux chercheurs, Lydia Morawska, de l’université de Queensland (AUS) et Donald K. Milton, de l’université du Maryland (USA), dans un article soutenu par 239 de leurs pairs, alertent sur la propagation du coronavirus SARS-COV-2 par voie aérienne et proposent des solutions de prévention.

Comme nous l’indiquions dans notre précédent sujet d’actualité, L. Moraswka est une épidémiologiste qui s’intéresse particulièrement à la propagation des virus dans l’air.
Dans un article qu’elle vient tout juste de cosigner avec Donald K. Milton, de l’université du Maryland, et soutenu par 239 de leur collègues, ils alertent le monde et en particulier l’OMS sur les fortes possibilités de contamination au COVID-19 par voie aérienne, qui selon eux n’est pas assez prise en compte dans les propositions de lutte contre l’infection.
En effet, l’OMS a jusque là considéré principalement les surfaces et les contacts rapprochés comme vecteurs principaux de l’épidémie. Dans leur article, sans remettre en cause ces possibilités de contagion, ils soulignent la capacité des virus de type coronavirus à être aérosolisés puis transportés sur des distances relativement importantes (dizaines de mètres).
Selon eux, il n’est pas nécessaire d’éternuer ou de tousser pour générer un aérosol capable de contaminer les personnes alentour. Une simple conversation peut générer ce type d’aérosol.

Ils conseillent par ailleurs certaines solutions de prévention à appliquer dans les lieux confinés et occupés par la population. Ces propositions sont les suivantes :

  • Mieux ventiler les espaces confinés et moins faire appel au recyclage de l’air.
  • Éviter les regroupements de personnes dans les transports et les bâtiments public.
  • Équiper les équipement de traitement de l’air avec des solutions à base de filtres ou de lampes UV germicides.

Ces propositions de prévention correspondent parfaitement au message que nous portons depuis des années auprès des collectivités locales et des responsables de crèches et de directions de maisons de retraite sans oublier les personnes travaillant dans des bureaux confinés.
evO2 embarque une solution hybride UVC Germicide et oxydative nommée AOP (Advanced Oxydation Process) qui permet de répondre à cette situation en éliminant le virus, sans aucun travaux d’installation.

N’hésitez pas à nous contacter !