L’OQAI vient de rendre public son rapport détaillé sur la campagne nationale de la qualité de l’air dans les écoles maternelles et élémentaires.

Cette étude a été menée dans 301 établissements répartis sur le territoire Français sur un spectre de polluants large.

Ainsi, on été pris en compte :

  • Les confinement des locaux, à travers le taux de dioxyde de carbone
  • les composés organiques volatils (COV) et divers aldéhydes (formaldéhyde, benzène, acetaldéhyde, …)

Continue reading

La mesure de la qualité de l’air atmosphérique, dans le but de conduire des opérations visant à améliorer l’air ambiant, est une activité complexe. Dans un article intitulé Air quality sensors ‘paint a misleading picture’ and lead to poor policy decisions, Sophie Power, de Airlab (UK), indique que 300 stations au Royaume Uni sont le juge de paix de la qualité de l’air de l’ensemble d’un pays. Pourtant, comme elle le souligne, personne ne vit à proximité de ces stations et les pollutions de l’air pouvant affecter la santé des personnes sont en général locales, parfois limitées dans le temps.
La mesure de la qualité de l’air est un sujet très complexe, puisqu’il faut donc tenir compte :

  • de la spatialité de la pollution
  • de la temporalité de la pollution

Continue reading

Une fois de plus, la problématique de qualité de l’air se retrouve sur le devant de la scène.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime rétrospectivement, sur la base de données datant de 2012, que le nombre de décès prématurés liés à la pollution de l’air aurait été de 7 millions. Plus grave encore, sur ces 7 millions, l’OMS estime que la pollution de l’air intérieur serait liée à 4,3 millions de décès en 2012.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site de l’OMS :

https://www.who.int/mediacentre/news/releases/2014/air-pollution/fr/